🙀 PROMO: -% SUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE + LIVRAISON OFFERTE À VIE 😍

16 mai 2024

minutes

Jack Russel : Caractère, santé, éducation et alimentation

chiens
Jack Russel couché sur un joli tapis

Jack russell : Caractère, santé, éducation et alimentation

Jack au bord d'un lac

Êtes-vous à la recherche d'un animal de compagnie vif, intelligent, affectueux, et plein d'énergie ? Le Jack Russellpourrait être le candidat parfait. Cette race de chien de petite taille, majoritairement blanc avec des taches noires ou marron, était originellement un chien de chasse, mais il a remarquablement bien fait la transition vers un rôle de membre de la famille.

Ses espiègleries sont source de rire, ses prouesses vous surprendront et sa loyauté vous touchera en plein cœur. Cependant, le Jack Russell, et non "Jack Russel", demande une attention particulière.

Ce chien énergique nécessite une quantité substantielle d'exercice, d'éducation, et de stimulation mentale pour rester sain et satisfait. Il peut également montrer des signes de têtuté, de dominance, et d'aboiement. Ainsi, il est essentiel de bien comprendre ses besoins spécifiques et son tempérament avant de prendre la décision de l'adopter.

Origine du Jack Russell Terrier

Jack assis sur un canapé rose
recette au porc pour chien
Porc

Entre saveur et digestibilité. Pour les poilus bons vivants.

Poisson

Bien en chair avec une pincée d'iode. A tomber !

recette au poulet pour chien
Poulet

Notre best-seller. Une recette incontournable sans céréales au délicieux poulet français.

Historique de la race

Le Jack Russell Terrier,est une race de chien qui tire son nom du pasteur John Russell, surnommé Jack, un fervent adepte de la chasse aux renards en Angleterre au XIXe siècle. Ce dernier a élaboré sa propre souche de fox terriers à partir d'une femelle baptisée Trump, acquise en 1819, qui incarnait les qualités primordiales pour la chasse : un pelage principalement blanc agrémenté de marques foncées, une silhouette compacte et musclée, ainsi qu'un tempérament à la fois courageux et tenace.

John Russell visait à obtenir des chiens capables de suivre les meutes lors des chasses à courre, s'engouffrer dans les terriers des renards sans les blesser et les déloger pour permettre la poursuite de la chasse. Il a donc sélectionné des individus dotés d'endurance, d'intelligence, d'agilité, et d'un odorat particulièrement affûté.

Caractéristiques physiques

Apparence générale

Le Jack Russell Terrier est un chien de petite taille, mais avec un corps compact, musclé et bien proportionné. Il a une tête carrée avec des oreilles en forme de V qui tombent vers l'avant. Ses yeux sont foncés et vifs, et son expression est éveillée et intelligente.

Taille et poids

La taille idéale du Jack Russell Terrier est comprise entre 25 et 30 cm au garrot, et son poids doit être proportionnel à sa taille. La formule utilisée par les éleveurs est de 1 kg pour 5 cm de hauteur. Ainsi, un chien de 25 cm devrait peser environ 5 kg, et un chien de 30 cm devrait peser environ 6 kg.

Le Jack Russell Terrier doit être plus large que haut, ce qui le distingue du Parson Russell Terrier ou Parson Jack Russell Terrier , qui a des pattes plus longues et un corps plus élancé.

Coloris et pelage

Le pelage du Jack Russell Terrier peut être de deux textures différentes : doux ou dur. Dans les deux cas, il est court et résistant aux intempéries. La couleur de base du pelage doit être le blanc, avec des marques noires ou fauves sur la tête et/ou le corps.

Les marques fauves peuvent aller du plus clair au plus foncé. Le blanc doit être dominant, et les marques ne doivent pas couvrir plus de 50% du corps.

Jack qui court après un ballon sur la plage

Caractère et tempérament

Comportement et personnalité

Le Jack Russell Terrier est un chien qui a du caractère. Il est éveillé, énergique, intelligent et curieux.

Il a besoin de se dépenser physiquement et mentalement pour être heureux et équilibré. C'est un chien qui aime apprendre et qui est capable de réaliser de nombreuses activités, comme l'agility, l'obéissance, le pistage ou le flyball. Il est aussi très affectueux et loyal envers son maître et sa famille, avec qui il aime jouer et faire des câlins.

Cependant, le Jack Russell Terrier n'est pas un chien facile à vivre. Il a un fort instinct de chasse et de prédation, ce qui peut le rendre agressif envers les autres animaux, surtout les plus petits. Il peut aussi se montrer têtu, dominant et aboyeur, s'il n'est pas bien éduqué et socialisé dès son plus jeune âge.

Il a besoin d'un maître ferme, patient et cohérent, qui saura lui imposer des limites et des règles de vie. Il n'est pas conseillé aux maîtres novices ou trop laxistes.

Compatibilité avec les enfants et autres animaux

Le Jack Russell Terrier peut s'entendre avec les enfants, s'il a grandi avec eux et s'il est habitué à leur présence. Il peut être un bon compagnon de jeu, mais il faut toujours surveiller les interactions, car il peut être brusque ou mordre par réflexe, s'il se sent menacé ou agacé. Il faut aussi apprendre aux enfants à respecter le chien, à ne pas le déranger pendant son sommeil ou son repas, et à ne pas lui faire mal.

En revanche, le Jack Russell Terrier n'est pas très compatible avec les autres animaux, surtout les chats, les rongeurs, les oiseaux ou les lapins, qu'il peut considérer comme des proies. Il peut aussi se battre avec les autres chiens, surtout ceux de son sexe ou de sa taille, s'il se sent en compétition ou en danger.

Il faut donc le socialiser très tôt et le tenir en laisse lors des promenades. Il peut toutefois cohabiter avec des animaux plus grands ou plus calmes, s'il a été habitué à eux depuis son plus jeune âge.

Jack Russel qui se fait caresser

Santé et bien-être du Jack Russell

Problèmes de santé courants

Le Jack Russell Terrier se distingue par sa robustesse et sa résilience, affichant un faible taux de problèmes de santé majeurs. Néanmoins, il est essentiel de se familiariser avec certaines maladies génétiques ou acquises spécifiques à cette race afin de les prévenir efficacement.

Les troubles les plus communément observés chez le Jack Russell Terrier incluent :

  • Des problèmes articulaires, tels que la luxation de la rotule, la dysplasie de la hanche, ou l'arthrose. Ces conditions peuvent compromettre la mobilité du chien et impacter sa qualité de vie.
  • Des problèmes oculaires, incluant le glaucome, la cataracte, l'atrophie rétinienne progressive, ou l'entropion, pouvant mener à une perte de vision ou provoquer des irritations.
  • Des troubles dermatologiques, comme la dermatite atopique, les allergies ou les infections, susceptibles d'occasionner des démangeaisons, des rougeurs, ou une perte de pelage.
  • Des difficultés auditives, à savoir la surdité congénitale ou acquise, qui peuvent entraver la communication et influencer le comportement du chien.
  • Des problèmes digestifs, tels que la torsion de l'estomac, la gastrite, ou les parasites, qui peuvent causer des vomissements, de la diarrhée, ou une perte d'appétit.

La prévention de ces problèmes de santé passe par le choix d’un éleveur sérieux et responsable, pratiquant des tests génétiques sur ses reproducteurs et fournissant un certificat de bonne santé pour le chiot. Il est également crucial de respecter le calendrier de vaccination et de vermifugation de l'animal et de procéder à des vérifications vétérinaires régulières.

Il est recommandé de consulter un vétérinaire sans délai en présence de symptômes inhabituels.

Espérance de vie

Le Jack Russell Terrier bénéficie d’une espérance de vie estimée entre 13 et 16 ans, ce qui est supérieur à la moyenne pour les chiens de sa taille. Afin de maximiser la longévité de votre compagnon, il est primordial de lui fournir une nourriture équilibrée adaptée à ses besoins, de garantir une activité physique régulière, de maintenir une hygiène impeccable, et de lui offrir beaucoup d’amour. Eviter les facteurs de risque tels que l’obésité, le stress, les accidents ou les intoxications est également essentiel.

Jack Russel qui mâche un bâton

Alimentation du Jack russell

Besoins nutritionnels spécifiques

Le Jack Russell Terrier est un chien qui a besoin d'une alimentation adaptée à son niveau d'activité et à sa morphologie. Il faut lui apporter des nutriments essentiels pour maintenir sa santé et son énergie.

Parmi les nutriments indispensables, on peut citer :

  • Les protéines, qui sont les éléments de base des muscles, des os, de la peau et des poils. Elles doivent représenter environ 25 à 30% de l'apport calorique quotidien du chien. Elles doivent être de haute qualité, provenant de sources animales comme la viande, le poisson, les œufs ou les produits laitiers.
  • Les lipides, qui sont une source d'énergie et qui participent au bon fonctionnement du système nerveux, du cœur et de la peau. Ils doivent représenter environ 10 à 15% de l'apport calorique quotidien du chien. Ils doivent être de bonne qualité, provenant d'huiles végétales, de graisses animales ou de poissons riches en oméga-3.
  • Les glucides, qui sont une source d'énergie et qui favorisent la digestion. Ils doivent représenter environ 50 à 60% de l'apport calorique quotidien du chien. Ils doivent être facilement digestibles, provenant de céréales complètes, de légumes ou de fruits.
  • Les vitamines et les minéraux, qui sont nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme et à la prévention des carences. Ils doivent être apportés en quantité suffisante, provenant d'aliments variés ou de compléments alimentaires adaptés.
  • L'eau, qui est indispensable à la vie et qui permet de réguler la température corporelle, d'éliminer les déchets et de transporter les nutriments. Elle doit être disponible en permanence, propre et fraîche.
Jack Russel qui passe sa tête par la fenêtre d'une voiture

Gestion d'un régime équilibré

Pour nourrir votre Jack Russell Terrier, vous avez le choix entre une alimentation industrielle, à base de croquettes et/ou de pâtées, et une ration ménagère pour chien, à base d'ingrédients frais et naturels. Les deux options sont tout à fait adaptées au petit chien qu'est le Jack Russell Terrier, à condition de respecter quelques règles :

  • Choisir des aliments de qualité, adaptés à l'âge, au poids, à l'activité et à l'état de santé du chien. Il faut éviter les aliments trop gras, trop salés, trop sucrés ou contenant des additifs ou des conservateurs nocifs.
  • Respecter les quantités recommandées, en fonction des besoins énergétiques du chien. Il faut éviter de suralimenter ou de sous-alimenter le chien, ce qui pourrait entraîner des problèmes de poids ou de santé.

  • Fréquenter les repas, en donnant au chien deux à trois repas par jour, à heures fixes. Il faut éviter de lui donner à manger entre les repas, ou de lui donner des restes de table, ce qui pourrait perturber son équilibre alimentaire.
  • Varier les aliments, en alternant les sources de protéines, de lipides et de glucides, et en lui proposant des aliments différents. Cela permet de stimuler son appétit, de prévenir les allergies et de lui apporter tous les nutriments nécessaires.
Jack Russel qui regarde à la porte

Prix et coût à prévoir avec un Jack Russell

Coût initial d'adoption

Le prix d'un Jack Russell Terrier fluctue en fonction de plusieurs facteurs tels que la source d'acquisition, le pedigree, la qualité, et la localisation. En moyenne, le coût d'achat auprès d'un éleveur reconnu s'élève entre 600 et 1500 euros. Pour un chiot d'exception, prévu pour les expositions ou concours, ce prix peut grimper jusqu'à 2500 euros ou plus.

Il est crucial d'être vigilant face aux offres attractives qui peuvent occulter des pratiques d'élevage discutables ou des chiots en mauvaise santé. Faire le choix d'éleveurs fournissant un certificat de bonne santé, un carnet de vaccination, et une garantie de conformité à la race est primordial.

L'adoption via un refuge ou une association implique un coût moindre, situé entre 300 et 800 euros. Ce tarif inclut généralement les frais de stérilisation, l'implantation d'une puce électronique, et la vaccination. Adopter apporte ainsi une nouvelle chance à un chien ayant été abandonné ou maltraité tout en nécessitant une vérification préalable de sa compatibilité avec votre style de vie.

Dépenses courantes

Les dépenses ne s'arrêtent pas à l'adoption. Un budget annuel doit être prévu pour le bien-être et la santé du Jack Russell Terrier, avec des postes de dépense tels que :

  • L'alimentation, représentant une dépense annuelle de 300 à 500 euros, en fonction de la qualité et de la quantité de la nourriture.
  • Les soins vétérinaires, incluant les vaccins, vermifuges, antiparasitaires, ainsi que les consultations ou interventions éventuelles, pour un coût annuel de 200 à 500 euros, selon l'état de santé de l'animal.

  • L'assurance santé, pouvant assister dans la couverture des frais vétérinaires pour maladie ou accident, avec un coût annuel de 100 à 300 euros selon la couverture choisie.
  • Les accessoires tels que gamelles, jouets, collier, laisse, panier, brosse, etc., nécessitant un budget annuel de 50 à 100 euros, variant selon la qualité et la durabilité des produits.
  • Enfin, les services (toilettage, dressage, pension, garde, etc.) représentent une dépense additionnelle de 100 à 300 euros par an, dépendant de la fréquence et du type de service.

Le budget annuel pour maintenir un Jack Russell Terrier dans de bonnes conditions se situe ainsi entre 750 et 1700 euros, ajustable selon vos choix et les besoins spécifiques de votre chien.

Petit Jack avec un joli harnais

Éducation et formation du Jack Russell

Principes de base

L'éducation du Jack Russell Terrier est indispensable pour lui apprendre à vivre en harmonie avec vous et avec son environnement. C'est un chien qui a du caractère, de l'intelligence et de l'énergie, mais qui peut aussi se montrer têtu, dominant et indépendant.

Il faut donc lui inculquer les règles de base dès son arrivée chez vous, et lui faire comprendre que vous êtes le chef de meute.

Pour éduquer votre Jack Russell Terrier, vous devez utiliser des méthodes positives et respectueuses, basées sur le renforcement, la motivation et la récompense. Il faut éviter les punitions, les cris, les coups ou les gestes brusques, qui peuvent le rendre craintif, agressif ou rétif. Il faut aussi être patient, cohérent et constant, et ne pas changer les règles en cours de route.

Les principes de base à enseigner à votre Jack Russell Terrier sont les suivants :

  • La propreté, qui consiste à lui apprendre à faire ses besoins à l'extérieur ou dans un endroit dédié. Il faut le sortir régulièrement, le féliciter quand il fait au bon endroit, et nettoyer sans commentaires quand il fait au mauvais endroit.
  • La solitude, qui consiste à lui apprendre à rester seul sans angoisser ni faire de bêtises. Il faut l'habituer progressivement à votre absence, en commençant par de courtes durées, et en lui laissant des jouets ou des occupations pour qu'il ne s'ennuie pas.

  • La socialisation, qui consiste à lui faire rencontrer des personnes, des chiens et des animaux de différentes tailles, formes et couleurs, afin qu'il apprenne à les accepter et à ne pas les craindre ou les agresser. Il faut commencer dès son plus jeune âge, et multiplier les expériences positives.
  • Les ordres de base, qui consistent à lui apprendre à obéir à des commandes simples, comme le rappel, le assis, le couché, le pas bouger, le donne, le laisse, etc. Il faut les lui apprendre par étapes, en utilisant des mots courts et clairs, et en le récompensant à chaque réussite.
Joli Jack Russel qui pose sur une marche

Surmonter les défis comportementaux

Le Jack Russell Terrier peut présenter des défis comportementaux, liés à son instinct de chasse, à son caractère affirmé, ou à son manque de dépense. Parmi les problèmes les plus fréquents, on peut citer :

  • L'agressivité, qui peut se manifester envers les autres chiens, les autres animaux, ou les personnes. Elle peut avoir plusieurs causes, comme la peur, la douleur, la frustration, la jalousie, ou la dominance. Il faut identifier la cause, et la traiter avec l'aide d'un vétérinaire ou d'un éducateur canin. Il faut aussi éviter les situations à risque, et utiliser une muselière si nécessaire.
  • L'aboiement, qui peut être excessif ou intempestif. Il peut avoir plusieurs fonctions, comme l'alerte, le jeu, la demande, la protestation, ou l'ennui. Il faut comprendre le message du chien, et y répondre de manière appropriée. Il faut aussi lui apprendre à se taire sur ordre, et à ne pas aboyer sans raison.
  • La fugue, qui peut être motivée par la curiosité, la recherche de partenaires sexuels, la poursuite d'une proie, ou l'envie d'explorer. Il faut sécuriser le lieu de vie du chien, et lui offrir suffisamment de stimulation physique et mentale. Il faut aussi lui apprendre à revenir quand on l'appelle, et à ne pas franchir les limites.
  • La destruction, qui peut être due à l'angoisse, à l'ennui, à la faim, ou à la dentition. Il faut éliminer les causes possibles, et lui fournir des jouets ou des occupations adaptés. Il faut aussi lui apprendre à respecter les objets, et à ne pas mordre ou griffer.

Entretien quotidien du Jack Russell

Toilettage et hygiène

Le Jack Russell Terrier est un chien qui ne nécessite pas un entretien très compliqué, mais qui doit tout de même respecter quelques règles d'hygiène pour rester propre et sain. Voici les principaux gestes à effectuer pour prendre soin de son pelage, de ses oreilles, de ses dents et de ses griffes :

  • Le brossage, qui doit être effectué régulièrement, au moins une fois par semaine, pour éliminer les poils morts, les saletés et les parasites. Il faut utiliser une brosse douce ou un gant en caoutchouc, et brosser dans le sens du poil. Pendant la période de mue, au printemps et à l'automne, il faut brosser le chien tous les jours pour éviter qu'il ne perde trop de poils.
  • Le bain, qui doit être occasionnel, seulement quand le chien est vraiment sale ou qu'il a une mauvaise odeur. Il faut utiliser un shampoing hypoallergénique adapté aux chiens, et le rincer abondamment à l'eau tiède. Il faut éviter de laver le chien trop souvent, car cela pourrait abîmer sa peau et son pelage.
  • Le nettoyage des oreilles, qui doit être fait toutes les semaines, pour prévenir les infections ou les otites. Il faut utiliser un coton et un produit auriculaire spécifique, et nettoyer délicatement l'intérieur du pavillon de l'oreille, sans aller trop profondément dans le conduit auditif. Il faut éviter d'utiliser des cotons-tiges, qui pourraient blesser le chien ou pousser le cérumen plus loin.
  • Le brossage des dents, qui doit être fait régulièrement, au moins deux fois par semaine, pour prévenir la formation de plaque dentaire, de tartre ou de gingivite. Il faut utiliser une brosse à dents et un dentifrice spécialement conçus pour les chiens, et brosser doucement les dents du chien, en insistant sur les molaires et les canines. Il faut éviter d'utiliser du dentifrice pour humains, qui pourrait être toxique pour le chien.
  • La coupe des griffes, qui doit être faite quand elles sont trop longues, c'est-à-dire quand elles touchent le sol ou se courbent sur le côté. Il faut utiliser un coupe-griffe adapté, et couper la partie transparente de la griffe, en évitant la partie rosée qui contient des vaisseaux sanguins et des nerfs. Il faut aussi couper les ergots, ces petites griffes situées sur les pattes avant, qui ne s'usent pas naturellement. Si vous n'êtes pas sûr de vous, vous pouvez demander à un vétérinaire ou à un toiletteur de le faire pour vous.

Activité physique et mentale

Le Jack Russell Terrier est un chien qui a besoin de beaucoup d'activité physique et mentale pour être heureux et équilibré. C'est un chien qui aime courir, sauter, jouer, apprendre et explorer.

Il faut donc lui offrir des occasions de se dépenser et de se stimuler tous les jours, en respectant ses capacités et ses limites :

  • Les promenades, qui doivent être quotidiennes, d'une durée d'au moins 30 minutes chacune, et variées. Il faut alterner les lieux, les rythmes, et les rencontres, pour que le chien découvre de nouveaux environnements, de nouvelles odeurs, et de nouveaux congénères. Il faut aussi lui laisser le temps de renifler, de marquer son territoire, et de faire ses besoins. Il faut le tenir en laisse, sauf dans les endroits sécurisés, car il pourrait partir à la poursuite d'un animal ou d'un objet.
  • Les jeux, qui doivent être fréquents, d'une durée de 15 à 20 minutes chacun, et ludiques. Il faut choisir des jeux qui font appel à l'instinct de chasse, à l'intelligence, ou à l'agilité du chien, comme le lancer de balle, le cache-cache, le parcours d'obstacles, ou le puzzle. Il faut aussi varier les jouets, et les ranger après chaque séance, pour que le chien ne s'en lasse pas.
  • Les activités sportives, qui peuvent être occasionnelles, d'une durée de 30 à 60 minutes chacune, et adaptées au niveau du chien. Il faut choisir des activités qui correspondent aux aptitudes et aux goûts du chien, comme l'agility, le canicross, le frisbee, ou le pistage. Il faut aussi respecter le rythme du chien, et ne pas le forcer ou le dépasser.
  • L'éducation, qui doit être continue, d'une durée de 10 à 15 minutes par jour, et positive. Il faut apprendre au chien les ordres de base, comme le assis, le couché, le pas bouger, le rappel, etc., mais aussi lui apprendre des tours, comme le donne la patte, le roule, le fait le mort, etc. Il faut utiliser des méthodes basées sur le renforcement, la motivation, et la récompense, et éviter les punitions, les cris, ou les coups.
Petit museau d'un Jack Russel qui dépasse d'une serviette

Corgi qui court sous la pluie

recette au porc pour chien
Porc

Entre saveur et digestibilité. Pour les poilus bons vivants.

Poisson

Bien en chair avec une pincée d'iode. A tomber !

recette au poulet pour chien
Poulet

Notre best-seller. Une recette incontournable sans céréales au délicieux poulet français.

D'autres races de chiens qui pourraient vous intéresser :

Berger Australien

Corgi

Golden retriever

Teckel

Carlin